Survivre à l’Ecosse – leçon n°3 : l’accent

13 septembre 2010. Je descends toute guillerette de l’avion et foule le sol écossais avec le sentiment de déjà être chez moi, malgré la grisaille, la bruine, la fraîcheur et le vent. Et puis, le contrôle du passeport.

Moi: « Afternoon ! »

Vieux monsieur des passeports, avec un grand sourire: « Is’t yer fercht teyme i’ Sco’lan ? »

Moi: « Excuse me? »

Vieux monsieur: «  »Is’t yer fercht teyme i’ Sco’lan ? »

Moi: Errrr [10 secondes plus tard] rrrr…. OH ! Yes, yes, it is my first time !

C’est à ce moment-là que je me suis rendue compte que l’accent écossais, ce n’était vraiment pas une légende.

Ce moment de solitude, on l’a tous plus ou moins souvent rencontré durant notre séjour là bas, mais après plusieurs mois, on retient trois grandes leçons.

Premièrement, les deux accents qu’on entend le plus souvent là bas restent ceux-là.

Deuxièmement, tous les Écossais n’ont pas le même accent. Comme partout dans le Royaume-Uni, tout dépend d’où on vient, géographiquement et socialement. Le premier mois où j’étais à Edimbourg, j’avais le regard vide à chaque fois qu’Alice, la dame de ménage, m’adressait la parole. Et que dire de ce type de Glasgow, rencontré au Labour Club de l’Université dont je ne comprenais jamais un traître mot… et ça tombait bien, les camarades anglophones ramaient aussi pour le déchiffrer ! Pour vous faire une idée de comment il parlait, il me fait penser à l’un des prétendants de Merida dans Rebelle (que vous DEVEZ aller voir).

Troisième leçon à retenir: quand vraiment on ne comprend rien, ne pas paniquer. Il suffit de demander poliment de répéter, demander une deuxième fois, et si après ça, on ne perçoit qu’un long borborygme, on hoche la tête en souriant, quitte à passer pour un simplet. Testé et approuvé ! 😀

On finit en alliant l’utile et l’agréable avec du bonbon pour les oreilles, parce qu’il est quand même choupi cet accent, et du David Tennant, parce que Doctor Who c’est choupi aussi.

Et ce sketch CULTE avec David Tennant et Catherine Tate, la meilleure compagne du Docteur.

Enjoy !

 

 

 

3 thoughts on “Survivre à l’Ecosse – leçon n°3 : l’accent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.