Edinburgh Festivals : ma sélection 2018

Dans moins d’un mois, Edimbourg se parera de ses plus beaux habits de festivals : comme vous le savez, le mois d’août est LA période culturelle par excellence, avec l’Edinburgh Fringe, l’International Festival, le Book Festival, et l’Art Festival. Cette année, je suis particulièrement enthousiaste et pressée d’y être. Déjà parce que contrairement aux autres années, j’ai décidé de ne délaisser aucun de ces festivals. Et aussi parce que ce sera le début de ma nouvelle vie : Kiltissime déménagera en Ecosse !

C’est pour cela que le blog et la page Facebook ont été un peu somnolents ces dernières semaines. Après trois ans de bons et loyaux services à Paris, l’appel de l’Ecosse et du journalisme a été trop fort. Cet été donc, pendant deux semaines, j’assisterai aux festivals et j’écrirai des articles pour Kiltissime et pour la presse, en français et en anglais. C’est pas beau ça ?

HOME! #edintfest #edfringe

A post shared by Assa (@terfele) on

Et comme j’aurai un peu plus de temps cet été et à l’automne, attendez-vous à être spammés de news sur l’Ecosse. Ca va être une période tellement intéressante, et je suis ON FIRE en pensant que je serai sur place pour tout voir.

Revenons à nos moutons: qu’est-ce qu’il y a de beau cette année ? Enormement de choses. Il y a pas mal de productions françaises à l’EIF avec des pièces du Théâtre des Bouffes du Nord, et de nombreux thèmes d’actualité dans les spectacles présentés : religion, féminisme, politique, mais aussi handicap, santé mentale…

Pour les éditions 2018, je me suis prévue une grosse vingtaine de spectacles du Fringe et du festival international, quatre événements du festival du livre, et quatre expositions. Je pense encore rajouter des choses ici et là, notamment des concerts (Mogwai notamment s’y produit). Comme l’an passé, ce n’est qu’un petit aperçu : vous voulez mon programme complet, n’hésitez pas à me contacter ou à poser un commentaire ! Et si vous avez besoin de trucs et astuces, tout est dans ce guide pratique des festivals d’Edimbourg.

Stand-up

Luisa Omielan: Politics for Bitches

TELLEMENT D’AMOUR pour Luisa Omielan. Je voulais la voir l’année dernière, mais malheureusement, son spectacle avait été annulé. Donc cette fois, hors de question que je la loupe ! J’ai adoré son sketch sur le thigh gap (le complexe qu’on a essayé de nous inculquer il y a quelques années, souvenez-vous). « Vous voyez ces bourrelets ? C’est parce que j’ai des amis et que je mange avec eux. » #preach

Nish Kumar: It’s in Your Nature to Destroy Yourselves

Vous connaissez sans doute Nish Kumar si vous avez vu passer sur les réseaux sociaux les vidéos du Mash Report, une fausse émission d’informations sur BBC Two. J’aime beaucoup ce comédien parce qu’il a un humour très politique. Il explique de manière très drôle ce que c’est d’être un comédien de gauche. Autre élément que je trouve très classe et qui est suffisamment rare pour être noté : il a beau être un comédien connu, son spectacle est à un prix très, très accessible. Beaucoup de têtes d’affiche ont des spectacles à des prix rédhibitoires.

Imran Yusuf: Saint, Sinner, Sufi

J’ai vraiment, vraiment hâte de voir Imran Yusuf sur scène. Sans surprise, son spectacle devrait parler de religion, lui qui vient d’une famille de musulmans kokni (ou cockney ? On ne sait plus trop).

Théâtre

Day 1669: Edinburgh Fringe

Daughter

Vous voyez, le genre de spectacles après lesquels vous devez bloquer trois heures, le temps de digérer ce que vous avez vu et en débattre passionnément ? Je pense que Daughter est ce genre de pièce. Je m’attends à prendre une grosse claque avec cette pièce sur la masculinité toxique, qui a, selon les critiques sur Internet, secoué le Canada.

Brexit

Tout est dans le titre, et il n’en fallait pas beaucoup plus pour me séduire. Le cast fait rêver : Timothy Bentinck, Jo Caulfield, Hal Cruttenden, entre autres.

Vulvarine: A New Musical

Après avoir vu Buzz, la comédie musicale sur les sextoys, comment ne pas vouloir remettre ça en 2018 avec Fat Rascal Theatre ? Cette année, ils présentent une nouvelle comédie musicale avec une super-héroïne dont nous avons toutes besoin : Vulvarine.

Bonus : You Remind Me Of You

C’est une pièce qui parle de maladie mentale et d’amour. Et j’ai un copain qui jouera dedans, donc je ne la louperai pour RIEN au monde !

Events

Edinburgh International Book Festival, Charlotte Square 01

Jeremy Corbyn et Yanis Varoufakis

Il va y avoir beaucoup d’évènements autour de la politique cette année au Book Festival, mais celui-ci, je ne le raterai pour rien au monde : le leader du parti travailliste échangera pendant une heure avec l’ancien ministre de l’Economie grec. L’évènement est déjà sold out.

Chelsea Clinton : Women who make history

Encore un évènement à guichet fermé : Chelsea Clinton, qui a écrit un livre pour enfant sur les femmes qui ont façonné le monde, sera dans deux évènements du festival.

Jackie Kay : Strength in difference

Plus besoin de répéter à quel point j’admire Jackie Kay, la poétesse nationale de l’Ecosse. Elle sera dans plusieurs évènements du Book Festival, mais n’ayant pas encore le don d’ubiquité (s’il y a un moment dans l’année où ça m’aurait arrangé, c’est bien en août à Edimbourg), je n’irai qu’à l’un d’entre eux. La force dans la différence est un très beau thème.

Expos

National Museum of Scotland

Rip It Up: The Story of Scottish Pop

C’est l’expo de l’été à Edimbourg : d’Orange Juice à Mogwai en passant par The Proclaimers et The Jesus and Mary Chain, le National Museum of Scotland conte l’histoire de la pop écossaise, ce qui la rend spéciale et quelle influence elle a aujourd’hui.

Shilpa Gupta: For, in your tongue I cannot hide: 100 Jailed Poets

Crossover très intéressant entre le festival du livre et le festival d’art : cette exposition multimédia fait entendre des poèmes de 100 poètes emprisonnés dans tout un tas de langues différentes. Ca se passe à la faculté des arts de l’université d’Edimbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.